Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 août 2013 2 20 /08 /août /2013 16:03

0812.jpgVous y comprenez quelque chose, vous, à l'art contemporain ? Parfois vous devez pousser les portes d'un musée (rarement gratuit) pour découvrir des tas, des matériaux ou des concepts (ah ! le concept ! est-ce que Léonardo a sauté comme un cabri en criant Le concept ! le concept ! le concept ... du sfumato ?) qui vous laissent interrogatifs, voire ironiques. Et puis parfois, au détour d'une rue, vous découvrez un collage, un pochoir, un tag qui vous interpelle, vous amuse, vous dérange. Et s'il était là le véritable art contemporain ? dans cet éphémère, cette marge du commerce et du système ? Allez, les jeunes, car je vous imagine jeunes, animez nos rues, et arrimez nos nues !  

Partager cet article
Repost0
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 10:10

0811.jpgLa Défense. Drôle de nom pour un quartier des affaires... contre qui, contre quoi les patrons, les traders et les actionnaires devraint-ils se défendre ? Des peuples ? Les politiques sont là pour s'en charger. Eux seraient plutôt à l'attaque. Mais appeler leur quartier l'Attaque ferait provocation du côté des altermondialistes. Décidément, la vie des riches est loin d'être simple. Et La Défense n'est pas un quartier que l'on Nanterre si facilement !

Partager cet article
Repost0
15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 10:36

0810.jpgPrendre les choses de haut. En bas ça s'agite, ça s'affaire. Mais là, cette coulée de feuillage a des allures de trempoline. On s'y laisserait rouler couler bouler. Faut pas trop rêver, non plus : au bout de la double rangée d'arbres, on tombe dans un cimetière. Le voisinage de Dalida, de Sacha Guitry ou d'Emile Zola n'est pas une raison suffisante pour enjamber le balcon.

Partager cet article
Repost0
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 16:12

0720.jpgÇa s'anime sur la jetée. Les commerçants s'installent pour le marché quotidien. Pour l'instant on est entre soi, le chaland se lève tard. On s'apostrophe, échange les dernières nouvelles, de ceux qui vont mieux ou moins bien, des dernières frasques des touristes que l'on traite avec une ironie certaine, manière de se venger de leur morgue friquée. L'autre manière de se venger, c'est d'appuyer un peu fort sur le prix des salades bios ou des tartes aux pruneaux. Mais ça, bon, c'est juste du commerce. Et puis ça dure si peu...

Partager cet article
Repost0
13 août 2013 2 13 /08 /août /2013 10:10

0719.jpgUn jour, on a choisi cette baie plutôt  qu'une autre, le cours du Moulin, les Roses ou les Broches. On a décidé que ce serait là le point d'accostage. Le port. Les raisons du choix sont mystérieuses. D'autant que le site naturel s'est vite révélé trop exigu, et qu'il a fallu aménager des bassins, des quais, et des jetées. Jetés à l'eau les blocs de pierre, puis de béton, pour casser les lames et protéger les embarcations. Il faut le dire, c'est moche, brut, fonctionnel sans esthétisme. Et pourtant on s'y promène le nez au vent, on regarde le trafic des voiliers, on s'amuse du manège des mouettes. On est dans un port, on est sur une île. On est dans une carte postale. On fait comme, faudrait pas gâcher les vacances.

Partager cet article
Repost0
11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 14:55

0718.jpgLa lande, la plage, la mer. Et la lumière du matin. Un vieil homme sur la plage, un tamis posé devant lui, qui le remplit de sable, le relève, et regarde les grains s'écouler. Un enfant lui demande ce qu'il fait. "Je passe le temps". Il y a des moments comme celui-ci qu'on voudrait ne pas voir passer. La photo est piètre subterfuge. Tout juste permet-elle d'illustrer le souvenir de ces instants où les mots sont trop usés pour dire la beauté du monde.

Partager cet article
Repost0
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 09:58

0717.jpgEn mlilieu portuaire l'arbre est rare pour servir de repère au photographe. Alors on se  satisfait d'un banal lampadaire, tout en notant l'effort considérable des services techniques municipaux pour un feurissement discret mais efficace, inaccessible aux mains prédatrices, et hors de portée du jet de cannettes de bière vides des fins de nuits agitées. On aurait aimé un mât, mais les bateaux de pêche n'en ont plus. Et de plus ils sont rares au port, en ce matin de belle mer. Quant aux yachts, ils sont parqués dans un bassin adjascent. Le marin estival se complaît dans la promiscuité. 

Partager cet article
Repost0
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 20:26

0716Il en fallait un. Ce fut donc le 16 juillet. Départ matinal pour une journée loin du camp de base. Batterie déchargée, trop loin pour trouver une solution. Alors la journée fut sans photo, mais néanmoins riche de souvenirs.

Ah, Gudule, viens m'embrasser, et je te parlerai...

D'un hélicoptère

De haricoverts

D'une gare de Nantes

De lumière éclatante

D'une batterie en charge

et d'une île au large... 

Partager cet article
Repost0
6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 11:50

0715.jpgLe touriste fait encore la grasse/grâce matinée. L'autochtone est déjà derrière le comptoir ou sur les vagues. C'est une heure qui se savoure. La plage pour soi tout seul. Juste les mouettes et les goélands. La lumière qui joue avec les nuages. Et la baguette dans le panier du vélo. Promesse d'un petit déjeuner somptueux. Pour la suite on avisera.

Partager cet article
Repost0
5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 16:57

0714.jpgEn ce jour de saint Fêtnat, point de défilé, et point d'engueulade, en hommage à Boris. Juste une journée comme les autres, à attendre que le soleil perce les nuages. Juste une journée d'après feu d'artifice, cette tradition un brin désuète qui veut qu'e les édiles locaux offrent à la populace ébahie une belle bleue, une belle rouge et le bouquet final. Commentaire d'après spectacle, en attendant le bal populaire : C'était mieux l'an dernier. Tu te souviens de l'année où il avait été reporté à cause de l'orage ? et de l'employé communal qui avait fait cramer la voiture de service ? Les feux d'artifice, ça fait des souvenirs.

Partager cet article
Repost0